Focus Assainissement

Jour : Vendredi 30 janvier

Lieu : Salle Potiron

 

Animation: Florestan Groult (ISF), Muriel Prost (ISF) etJad Sayegh (ISF)

Intervenant : André N'Guessan, Sous-directeur de la planification et du développement, Office National de l’Assainissement et dur drainage de Côte d’Ivoire)

 

Les trois points abordés lors de ce focus sont les suivants :

1- Qu'est-ce-que l'assainissement ?

2- L’assainissement dans le monde.

3- Les facteurs de réussite d’un projet d’assainissement.

 

1- Qu'est-ce que l’assainissement ?


Introduction : diffusion de la vidéo humoristique « Plombiers sans Frontières » Partager nos représentations de l’assainissement et s’en donner une vision plus exhaustive


Utilisation de l’outil d’animation « boule de neige »  pour partager nos représentations sur le sujet : Des petits groupes de réflexions par 2, puis rassemblés en groupes par 4, puis par 8, etc…  Les idées du public ainsi collectées sur la question « c’est quoi pour vous l’assainissement ?» étaient principalement les suivantes :

 

  • des réseaux d’égouts et de drainage
  • des stations d’épurations VS des latrines
  • des toilettes pour tous
  • la dignité et accessibilité
  • la santé publique
  • une utilité sociale
  • la sécurisation du terrain
  • un accès à l’eau potable
  • le tri des déchets
  • la dépollution
  • des techniques de réparation

En les regroupant par grand ensemble cela permet d’introduire à partir d’une  première tentative rapide de représentation collective de manière plus formelle et théorique l’assainissement. (Cf. La présentation théorique sur le diaporama.)


Relevés des échanges ou des points clés


L’assainissement est un terme ambivalent qui peut désigner énormément de choses. Il faut donc être vigilant car cela peut créer soit des malentendus, soit des « oublis » ou encore des insuffisances dans les projets.


L’assainissement peut désigner des techniques (ex : latrines) mais  c’est avant tout des enjeux variés de territoire, des services, une démarche socio-culturel, etc… avant d’être une technologie.


Une des définitions (très large) existante de l’assainissement est « une démarche collective pour améliorer l'environnement sanitaire pour tous. »


Les enjeux principaux :

  • le risque sanitaire ;
  • un enjeu environnemental ;
  • un enjeu économique ;
  • un enjeu de dignité.

 

Il y a différents « types » d’assainissement que l’on peut considérer, liquide ou solide : eaux pluviales, déchets ménagers solides, eaux usées industrielles, et eaux usées domestiques (issues de la vie de « tous les jours »)


Ce focus traite essentiellement de l’assainissement liquide domestique mais il est important de « coupler » ou d’intégrer la réflexion concernant les autres assainissements avec celui des eaux usées domestiques.


Dans le cadre de l’assainissement liquide domestique, il faut différencier les eaux grises (eaux de lavage), des eaux noires (urines et matières fécales). Il existe différentes filières d’assainissement : le non-collectif (par exemple, pour des maisons individuelles non reliées à un réseau), le collectif (fonctionnant en réseau, mis en œuvre dans les communes), et le semi-collectif (mis en place dans les hameaux et habitations dispersées qui sont connectées généralement à une station d’épuration). Chacune de ses filières se superpose à un service d’assainissement. Communément, on divise le service d’assainissement en 3 maillons successifs que l’on retrouve quelque soit la filière d’assainissement : la collecte, le transport, le traitement/dépotage


2- L’assainissement dans le monde

 

L’assainissement est une des cibles des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Il est présent dans le 7e objectif, « Assurer la viabilité de l’environnement », en tant que Cible 3 : « Réduire de moitié d’ici 2015 la proportion de personnes qui n’ont pas accès durablement à une eau bonne à boire et qui ne disposent pas de sanitaires de base »

 

Aujourd’hui, 90% de la population mondiale a accès à des « sources d’eau  améliorées ».

L’objectif des OMD de 88% a été atteint et dépassé.

 

Ce résultat officiellement atteint est à nuancer : quelles réalités se cachent derrière ses définitions ? Ces sources d’eau sont-elles durablement protégées d’éventuelles contaminations (rejets industriels…), et comment l’accès est-il défini ? 

 

Ainsi, sans rentrer dans un débat techniciste, il faut se rappeler que ces définitions internationales sont des outils de pilotage macro à prendre avec leurs intérêts intrinsèques mais aussi leurs limites notamment vis-à-vis de la réalité des enjeux localisés. L’accès à une source d’eau amélioré n’en garanti par exemple pas la potabilité, etc ….

 

De plus, il faut se rappeler qu’il reste aussi plus de 700 millions de personnes sans aucun accès à l’eau potable !

 

Pour l’assainissement, l’objectif de 75% d’accès à l’assainissement de base n’a pas été atteint. Aujourd’hui, 2,5 milliards de personnes n’y ont pas accès. La disparité est très importante entre pays développés et pays en voie de développement. Au total, il y a 65% de la population mondiale qui bénéficie de cet accès.

 

Entre 1990 et 2011, l’Asie de l’Est est passée de 27% à 70% d’accès, tandis que l’Afrique Subsaharienne de 26% à 30% seulement. L’Océanie n’a pas évolué et stagne à 36%. Aussi, dans les villes d’Afrique subsaharienne, 80% de l’assainissement est non-collectif, c’est un assainissement basique et peu développé.

 

A noter qu’on retrouve pour la problématique de l’assainissement les mêmes enjeux autour de la définition des critères et des objectifs internationaux. Si des outils de pilotage macro sont nécessaires comment ces définitions reflètent ou non certains réalités locales : que représente vraiment  l’accès à l’assainissement ? Quelle typologie d’accès est pertinente ? A partir de quel moment peut-on considérer que le service est accessible et durable ? (cf. dernière partie)

 

Ce n’est pourtant pas à prendre à la légère. On recense 4 milliards de cas de diarrhée par ans, et 1,8 millions de cas entrainant un décès. La diarrhée est le plus grave problème de santé publique directement lié à la problématique d’accès à l’eau et l’assainissement.

 

3- Les facteurs de réussite ?

 

L’assainissement peut se heurter à d’importants facteurs culturels. En effet, la nécessité de l'assainissement n'est pas universellement admise, et il est souvent difficile d’aborder ce sujet, perçu comme honteux et souillant. Ce travail de culture est très essentiel et délicat.

 

Il est aussi nécessaire de faire tomber les idées reçues, montrant les latrines comme chères et socialement inaccessibles.

 

Un projet d’assainissement doit rassembler l’ouvrage concret, et une campagne de sensibilisation à l’utilisation. Les projets aboutis sont ceux combinant correctement ingénierie et sciences sociales.

 

Avant le projet, il faut donc porter une attention particulière aux objectifs à définir, aux techniques mises en jeux, et aux aspects culturels et sociaux à considérer.

 

Les choix en matière d’assainissement sont réalisés en tenant compte de la demande des populations, des exigences du milieu naturel, de la densité de population, du contexte et des pratiques locales.

 

Les problématiques d’assainissement et le rapport particulier des populations à leurs déchets permettent aussi de dépasser certains clivages « Nord »/ »Sud » en terme de coopération. Par exemple, la filière d’assainissement collectif (autrement appelé parfois le « tout à l’égout »), à la base symbole de modernisme, est souvent trop largement implantée donc totalement à repenser sur certains territoires ruraux pour apporter des services plus durables. Ces enjeux de durabilité sont aussi valables au Nord.


Idées clés 


L’assainissement ce n’est pas que le traitement du « urines » et du « fecès ». Il y a de nombreux type d’assainissement sur un territoire (pluvial, solide, liquide) et différents enjeux, aussi bien sanitaires, environnementaux, où économiques. Il est important de distinguer ces enjeux.


L’accès à l’assainissement n’est pas simplement « une technique » à un endroit donné. C’est un service essentiel impliquant divers enjeux. La distinction entre les deux est fondamentale.


L’assainissement c’est aussi un rapport culturel. La sensibilisation et l’intégration socioculturelle est au moins aussi importante que la construction des infrastructures et la mise en place des technologies (latrines par exemple). 


Rien ne se perd- rien ne se créée : « tout se transforme ». Même si cet adage est très cartésien et européen, il nous rappelle l’importance d’envisager le devenir des sous-produits de l’assainissement pour le bien de la durabilité du service.

 

Pour en savoir plus


Téléchargez la présentation du Focus Assainissement


Sur les OMD :

http://www.un.org/fr/millenniumgoals/bkgd.shtml#

http://www.un.org/fr/millenniumgoals/environ.shtml  http://www.un.org/fr/millenniumgoals/pdf/2013/goal7.pdf

 

Agenda post 2015 : http://www.coalition-eau.org/nos-actions/plaidoyer/plaidoyer-international-pour-cadre-post-2015/

 

Accès eau et assainissement dans le monde : http://www.who.int/water_sanitation_health/monitoring/midtermeval3.pdf

 

Infrastructure africaines : http://www.eu-africa-infrastructure-tf.net/attachments/library/aicd-background-paper-13-sanit-sect-summary-fr.pdf

 

Assainissement collectif / non collectif : http://ecole.siaap.fr/assainissement/initiation/quest-ce-que-lassainissement/#.VMjXZiuG8po

 

Conséquences sanitaires : http://ecole.siaap.fr/assainissement/lorsque-lassainissement-fait-defaut/consequences-sanitaires/#.VMjZRSuG8po

 

Guide ressources :

Choisir des solutions techniques adaptées pour l'assainissement liquide - pS Eau - 2010

Développer les services d'assainissement - pS Eau - 2012 

http://www.pseau.org/fr/recherche-developpement/production/pna

http://www.pseau.org/fr/recherche-developpement/production/epa

http://www.pseau.org/fr/recherche-developpement/production/gdda


Les commentaires

  • MarkPepZO

    Le mardi 11 février 2020 à 21:59

    Amoxicillin And Clavulanate Potassium Tablets http://cheapcialisir.com - Cialis Kamagra Online Bestellen Legal <a href=http://cheapcialisir.com>buy cialis</a> Levitra Generic